Dérogation scolaire

Évaluation psychologique pour fin de dérogation à l’âge d’admission à l’école

English

L’évaluation aux fins de dérogation scolaire vise à déterminer si certains enfants, qui semblent avoir un développement précoce, pourraient bénéficier d’une admission à l’école avant l’âge de 5 ans, au 30 septembre, pour la maternelle ou avant l’âge de 6 ans, au 30 septembre, pour la première année.

Nous sommes en mesure de fournir une telle évaluation qui est habituellement demandée par les commissions scolaires pour les écoles publiques et par les écoles privées. Les parents devraient contacter l’école ou la commission scolaire de leur région pour confirmer leurs procédures en vue de faire une demande de dérogation à l’âge d’admission à l’école.

Que comporte l’évaluation psychologique pour une dérogation scolaire?

L’évaluation psychologique aux fins de dérogation comporte plusieurs éléments. L’objectif est de déterminer si l’enfant présente un niveau de précocité suffisant pour s’assurer qu’il puisse aisément réussir dans un environnement avec des enfants plus vieux. Il faut aussi démontrer que l’enfant, étant donné ses capacités, subirait un préjudice si on ne lui accordait pas l’admission à l’école.

Nous devons donc établir avec vous l’histoire du développement de l’enfant, examiner la situation qui justifierait à vos yeux l’admission précoce à l’école, évaluer le fonctionnement intellectuel de l’enfant à l’aide d’un test administré individuellement, évaluer le développement socioaffectif à partir d’un questionnaire auprès de vous et d’une personne qui peut l’observer en dehors de la maison, par exemple à la garderie ou au CPE (éducatrice ou monitrice) et évaluer le développement de la psychomotricité. Le processus complet de l’évaluation représente un honoraire de 955$.

Comment procède-t-on au CCPE?

  • La première étape consiste à communiquer avec la réceptionniste qui enregistrera votre demande d’information ou de service au 514-522-3195 et demandera les meilleurs moments pour vous joindre. Vous pouvez le faire aussi en adressant un courriel à repartition-enfant@ccpeweb.ca.
  • Votre demande sera transmise à la personne qui fait la répartition. Elle vous contactera et vérifiera si vous connaissez les critères de base de la politique de dérogation de l’école où vous envisagez l’admission, la date de naissance de l’enfant et vous fournira des informations sommaires sur la faisabilité de l’évaluation de dérogation. Si vous confirmez votre désir de procéder à une évaluation avec notre équipe, la répartitrice procédera à l’ouverture du dossier et la prise des informations de base. Frais de 35$ (habituellement payable par carte de crédit).
  • Collecte d’information sur le développement de l’enfant par un de nos psychologues à nos bureaux. Pour cette étape, les parents doivent s’assurer auprès de l’école ciblée qu’ils rencontrent les délais et les critères d’admission. Si l’enfant accompagne le parent, on procède à l’évaluation de la psychomotricité. Par ailleurs, un questionnaire est transmis à l’éducatrice de garderie de l’enfant ou à une autre personne qui connaît l’enfant; il est ensuite corrigé. Des honoraires de 345$ sont payables pour cette étape.
  • Évaluation du fonctionnement intellectuel (Q.I.) L’enfant est évalué à nos bureaux à l’aide d’un test d’intelligence individuel. Examen du questionnaire complété par l’éducatrice de garderie. Les honoraires pour cette étape sont de 345$. Court rapport verbal aux parents par téléphone, si la recommandation n’est pas favorable à la dérogation.
  • Si la recommandation est favorable à la dérogation, production d’un rapport spécifique pour la commission scolaire ou l’école. Remise par envoi postal du rapport final aux parents avec explications. Des honoraires de 230$ sont à verser à cette étape finale sur remise du rapport ou par paiement par carte de crédit si transmis par courrier. Le même tarif s’applique si le parent souhaite recevoir un rapport écrit pour une recommandation défavorable.

Professionnels offrant ce service

Annie Clermont, M.Ps., psychologue
Marie-Christine Désy, Ph.D., neuropsychologue
Vanessa St-Pierre, M.Sc., psychoéducatrice

Dépliant CCPE sur évaluation de dérogation

L’évaluation de dérogation, une occasion de mieux connaître son enfant?